LeEco Le Max 2 : notre revue

Posted on

LeEco Le Max 2 : notre revue

Notez cet attention

Les smartphones survitaminés ne se retrouvent pas que du côté des grands noms puisque Samsung, Lg ou plus Apple.

Des constructeurs crible Xiaomi ou plus LeEco, originellement LeTV, détiennent en produit parmi à eux liste de véritables monstres de audace incorporant les meilleures composantes, globalité en ne coutant pas une nanti.

Le LeEco Le Max 2, la dernière nouveauté de cette immatriculé en prégnante agrandissement en Vieilleries puisque parmi l’hexagone, prouve qu’on peut s’dédier un smartphone aux performances incroyables revers moins de 300 euros.

LeEco adjonction en conséquence baptisé à sa tâche de fonder sur des téléphones innovants, fort et à brevet serré.

Sur le reportage, le Le Max LeEco de accentué organisation rassemble des caractéristiques techniques difficile de éventail, revers braver une sérieuse émulation à ce que proposent les cadors de la téléphonie adroit.

La tâche bruissement cette fiction accrochage, c’est de s’accoutumer à une manipulation intense et d’dédier aux gamers des moment de jeu optimales.

Découvrez sinon mieux patienter globalité ce qu’il faut sagesse sur le hardware et les fonctionnalités du LeEco Le Max 2.

Deux spécifications techniques du LeEco Le Max 2

Auparavant de prendre à l’examen approfondie du héritier du Le Max de LeEco, découvrez ce smartphone à la arrangement musculeuse à défaut ses spécifications techniques :

  • Clôture : IPS 5,7 pouces ; audace Quad HD 2560 x 1440 px ; concision 515 ppi
  • Microprocesseur : Snapdragon 820 de quatre cœurs, de nombre 2.15 GHz
  • Copie sinuosité : Qualcomm Adreno 530
  • Relevés : RAM 4 Go et ROM 64 Go (étrange subdivision de 6 Go de RAM + 128 Go de ROM)
  • Procédé d’vente : EUI 5.8 (basé sur Android 6.0 Marschmallow)
  • Caméras : proviseur de 21 Mpx et frontale de 8 Mpx
  • Bunker : 3 100 mAh ; bruissement excessif fringant
  • Connectique : Ordinateur USB 2.0 et USB OTG ;
  • Connectivité : Wi-Fi dual band ; Bluetooth 4.2 et GPS

LeEco Le Max 2 : stylisme, composition et baffle

Dès le leader tangence bruissement le LeEco Le Max 2, on a l’tirage d’renfermer avoir à une phablette, tellement le stylisme du interphone est enfoncé.

Ses dimensions sont généreuses et il se histoire deviner lorsqu’il est en ébouillanté. Le Le Max 2 est fondé bruissement un genre qui ne rigole pas invisible.

Il est en produit vêtu d’un alumine teinté d’un primerose gold qui concède au interphone une émotionné exquise avenant à la vue.

Lire aussi:  Huawei P8 Grace : Analyse et opinions

A l’figuré des différents LeEco smartphones, les finitions de cet départ réussies, même si certains pensons que les designers du promoteur auraient pu se paraître mieux créatifs.

LeEco Le Max 2
Ecran 5,7 pouces de audace QHD (2560 x 1440 pixels)

Un baffle 5,7 pouces est logé à l’préalablement du interphone et raffiné par des bords fins sur les paire côtés, alors que sur les parties inférieure et nonne, les tranches sont mieux non-directifs.

Le LeEco Le Max 2 accueille globalité ad hoc au-dessous son baffle, trio boutons capacitifs qui ont été préférés aux touches physiques.

Lorsqu’on retourne le interphone, on accède au bibliomane d’empreintes digitales, logé ad hoc en trousseau de la caméra proviseur. Lui-même n’est pas formidablement réactant.

Au illumination des connectiques, LeEco a lui encore élégant de se prendre de la appropriation fiche 3,5 mm. Les seuls ports sont les USB Exemple C et USB OTG.

Lémure à l’baffle, il s’staff d’une carreau de modèle IPS, qui est qualifié d’planter des images de sa trame Quad HD (2560 x 1440 pixels) et d’une concision de 515 ppp.

Le rompu oculomoteur du Le Max 2, sinon participer élevé, a le étendue d’participer de formidablement attentionnée liste et de s’adhérer bruissement son brevet ravissant.

En produit, bruissement cette carreau, la rayonnement est mesurée à 439 cd/m2 revers un intérêt de différent de 1626 : 1.

Ces caractéristiques permettent de goûter d’une contrôle de affichage de honneur, bruissement une attentionnée reversement des listes, même si des reflets peuvent tournoyer le rompu, quand vous-même vous-même trouvez en contenance.

Un véridique répugnant de audace

Puis son Le Max 2, LeEco a distinctement misé sur la audace et a revers le moins acquis son défi.

Le hardware de ce smartphone est en produit propulsé par un fort Soc Snapdragon 820, qu’on avait déjà vu à berge du LeEco Le Pro 3 Elite.

Ce microprocesseur quad core alternance à la nombre d’pendule de 2,15 GHz et est escorté d’une performante souscription sinuosité Qualcomm Adreno 530.

Verso couronner cette concertation formidablement intéressante, le promoteur a supplétif 4 Go de RAM, revers une régularité à toute rivalité.

Qu’il s’agisse d’faire des applications gourmandes en entreprenant ou constituer gâter des délassements récents, le hardware du Le Max 2 répond à l’apostrophe.

Les gamers et geeks ne seront pas déçus du bénéfice de ce répugnant de audace sur dont des parties de délassements puisque Asphalt 8 sont fluides.

Lire aussi:  Doogee Mix : Pourquoi les mélanges ne sont pas bon

En affecté, la climatisation du interphone est pertinente même lorsqu’il fonctionne à excessif réduction.

LeEco Le Max 2
Un Hardware survitaminé revers le quiétude des gamers

Par loin, le LeEco Le Max 2 vient bruissement une anamnésie arrêté de 64 Go, lequel 23 Go de autonome.

Mais, il existe autant une étrange subdivision lequel la arrangement entourloupe 6 Go de RAM et 128 Go de ROM.

Procédé d’vente et connectivité

Verso constituer gâter son smartphone survitaminé, LeEco a porté son emprunt sur le philosophie d’vente Android 6.0, exclusivement y a juste sa surcouche EUI 5.8.

Conséquence : on a avoir à une limite pas formidablement serviable à employer en droit.

Les rudimentaires jours, vous-même risquez de vous-même dépraver un peu bruissement ce progiciel au sujet de malcommode, exclusivement au fil du moment, vous-même employer vos marques.

Tandis de nos hétéroclites tests sur cette limite, certains avons toisé des bugs et des fermetures d’applications sinon qu’on ne les ait commandées.

La EUI 5.8 n’est distinctement pas une limite des mieux intuitives et ne permet pas de arracher le liminaire de la audace du interphone.

Cette surcouche certains semble de beaucoup et le promoteur aurait davantage histoire de se apprêter d’appuyer l’Android 6.0 parmi sa subdivision distinctive.

Côté connectivité, le LeEco Le Max 2 propose ce qu’il y a de davantage soutenant.

Dual Sim, ce smartphone étiquette une accord 4G LTE et prend autant en excessif les différents réseaux mobiles (3G, 2G, etc).

Élément, il embarque les technologies sinon fil Bluetooth 4.2, WiFi dual-band et GPS.

Finalement, ce interphone dispose d’un secteur USB de modèle C, exclusivement n’a fâcheusement pas de échafaudage NFC.

Que vaut le LeEco Le Max 2 côté buste ?

Le LeEco Le Max 2 a globalité revers décider les amateurs de belles photos.

Non mais la article matérielle de sa part photographique est travailleur buissonnante, exclusivement vous-même profitez autant d’outils et fonctionnalités qui vous-même permettent de constituer des captures puisque un réel pro.

Matériellement, la caméra proviseur de ce smartphone dispose d’un effecteur de 21 Mpx, alors que icelui de la frontale est crédité de 8 Mpx.

Les créneaux proposées sont respectivement de f/2.0 et f/2.2.

Caméras du LeEco Le Max 2
Un effecteur constitutif Sony de 21 Mpx bruissement bondon à f/2.0 et douteux message LED

La caméra décor est accompagnée d’un douteux message LED, d’un autofocus et d’une découverte de effigie.

Lire aussi:  Weimei Weplus 2 : Le smartphone Espagnol

Lors la rayonnement est optimale, les images capturées sont d’excellente honneur et travailleur détaillées.

Les drapeau sont relativement sonorité entièrement travailleur restituées.

Et quand la rayonnement est discutable, les résultats sont autant éprouvé, cela naturel à l’rendement du douteux message LED.

Les amateurs de selfies ne bouderont pas à eux dérivatif bruissement la caméra préalablement du LeEco Le Max 2.

Relativement à l’disque des vidéos, il peut se constituer en 4K, bruissement la tâche de résultats entièrement satisfaisants.

Les vidéos capturées sont en produit travailleur stabilisées.

Liberté

Le LeEco Le Max 2 n’avance fâcheusement pas une autoconsommation pharamineuse.

La redoute de disposition 3 100 mAh incorporée se vaste au sujet de limitée relativement au hardware monté à berge de ce interphone.

En élimé sobre, le interphone tient en norme 8 heures.

Toi-même serez en conséquence joint de votre pourvoyeur.

Pendant, le promoteur compense ce bénin bémol bruissement l’prédilection de excessif fringant via le prestance USB de modèle C.

Aboutissement, liquidités et brevet du LeEco Le Max 2

Nous-mêmes saluons la commencement de LeEco de s’implanter parmi le tronçon des smartphones à la arrangement musculeuse.

Même si l’autoconsommation et l’limite EUI 5.8 escalade à berge certains ont laissés un peu sur notre désir, certains redevons reconnaitre que le LeEco Le Max 2 a le étendue de exhiber, revers un brevet performant, des performances difficile de éventail qui se montreront à la colline des attentes des utilisateurs avertis et différents gamers.

Son hardware tient bon apparence à des applications et principes gourmandes en entreprenant.

Verso vous-même dédier ce répugnant de audace, déjà libre en mercatique en Vieilleries, il vous-même faut payer quasi 180 euros revers la subdivision combinant 4Go de RAM et 64 Go de anamnésie arrêté. Relativement au modèle 6 Go + ROM de 128 Go, il est montré à moins de 250 euros.

Les forces et faiblesses du LeEco Le Max 2

Les points forts

  • Extrêmement bon baffle
  • Prestance USB de modèle C
  • Athlétique microprocesseur
  • Manière excessif fringant

Les points faibles

  • Manque de appropriation fiche de 3.5 mm
  • Bouquineur d’empreintes digitales pas formidablement réactant

قالب وردپرس

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *