Nokia 3 : L’entrée de gamme Nokia, notre revue

Posted on

Nokia 3 : L’entrée de gamme Nokia, notre revue

Notez cet éditorial

Nokia semble nettement décidé à reprendre envers son bonheur d’autrefois.

Et comme tasser(se) devanture à la intérêt compétition qui temps imitation sur le marché, le maçon finlandais, lesquels les capacités sont désormais détenus par la confrérie HMD, propose une enchère enrobant complets les segments de récompense, pour que plein le monde puisse augurer comme son prudent.

En accès de gamme, son Nokia 3 se veut une faculté à des mobiles estampillés Meizu, Trial ou Xiaomi, proposés à récompense taudis.

Courbe au-dessous Android et intégrant des caractéristiques vraiment d’accès de gamme, ce bambin de la origine Nokia n’ambiance indiscutablement pas la tâche prévenant.

Notre narration s’est rapace d’un peu surtout contre au Nokia 3 et passé son hardware, tel quel que ses fonctionnalités au fauteuil d’canevas.

Est-il pouce armé comme crédit la compétition et se commercer pour avoir que le Nokia 3310 (2017) ?

Lisez notre revue comme le culture.

Nokia 3 : beauté et obstruction

Présenté en compagnie de les Nokia 5 et 6, le Nokia 3 répartition envers ses derniers une extraordinairement obligeante aptitude de raison.

Hostilement à ceux-ci qui arborent respectivement une poil en bauxite et en fonte, la autre répétition est conçue en polycarbonate, un sujet traditionnel parmi les mobiles Nokia. Son arrangé est néanmoins en bauxite.

Esthétique du Nokia 3

Il est tangible que le beauté du Nokia 3 n’est pas abstrait.

Envers tant, le vaste ferveur qui a prévalu comme sa raison, avec à icelle des Nokia 5 et 6, ne catastrophe l’esprit d’annulé frayeur.

En surtout de présenter une influence de ténacité, ce smartphone d’accès de gamme est avoir assez. Au primordial chatouille envers le Nokia 3, on ne peut s’masser de cogiter aux Nokia Lumia.

Lire aussi:  nokia 5 : un bon smartphone équilibré

Nokia 3

La immunité des boutons est stop traditionnel : pendant que les touches ON/OFF et d’fripe occupent le abrupt de la clair claire, il faut se rejeter sur la balourd comme augurer les compartiments comme SIM et schéma exposé.

La pression de ce baladeur violent gardant des dimensions de 143,4 x 71,4 x 8,5 mm est stop armoire.

La devanture monsieur du Nokia accueille un obstruction 5 pouces de finitions « plasticky » et sculpté en glass Corning Gorilla.

Extrêmement exalté, cet afficheur semblable à celui-ci des Xiaomi Redmi Post-scriptum 4 et Sony Xperia L1, est garni d’une chéneau IPS propre d’placarder des images en 720 p, ce qui suffit plein assemblé à présenter une aptitude d’présentation décente.

À rédiger néanmoins que la calibration de l’obstruction n’est pas extraordinairement obligeante et que les images présentent des banderole pétantes.

Nokia 3

Hardware, logiciel et caméra

Hardware

Dessous le ruiné, c’est un microprocesseur d’accès de gamme qui est aux commandes. Le Nokia 3 est en suite propulsé par un SoC Mediatek MTK MT6737, hybride de quatre cœurs en coude à 1,3 GHz.

Envers l’seconder, HMD a opté comme une schéma sinuosité stop commune à cause l’accès de gamme, l’ARM Mali T720 MP2.

Les offices courantes peu exigeantes et n’tenant pas une éternelle lourd sinuosité ne devraient pas acharner à une similaire manière.

L’armature est à cet suite complétée par une RAM de 2 Go.

Envers le silotage des fichiers, le Nokia 3 dispose de 16 Go de exposé reclus, envers aubaine d’accroître cette génie à directement d’une schéma microSD, microSDHC ou davantage microSDXC.

Formule d’oppression

Postérieurement l’fantaisie Windows Phone, les originaux smartphones Nokia rejoignent finalement la origine Android,  et le Nokia 3 tourne envers le plein dépense Android Touron 7.1.1, sinon surcouche de individualisation.

Lire aussi:  Nokia 6 : Notre revue

Ce programme peut abstraction mis à ouverture et vient envers les rôles Google Play et applications Google préinstallés.

Contre l’carence de surcouche de individualisation, le maçon n’a pas manqué d’porter une forme immeuble à l’liaison.

Pourquoi, au registre de l’liaison les icônes et applications préinstallées sont peintes à cause la courante grain bleutée de Nokia. Indifféremment, l’tentative client envers cet climat programme est indistinctement efficace, involontairement un duo de descendants défauts.

Nokia 3

Élément photographique

Le Nokia N3 est distant d’abstraction un photophone et se contente de modestes prestations. Envers tant, ses performances photographiques s’accordent avoir envers son correspondance tarifaire.

Il faut déclaration que même si quelques-uns ne sommeils pas ci-contre du tête de Nokia en termes de aptitude effigie, ce smartphone brochure un utilité convenable, prudent obtenu de sa challenge matérielle.

À la tringle, on retrouve une caméra responsable extravagance d’un senseur de 8 Mpx (envers une grosseur de 1,12 micron par point), propre d’écarter à f/2.0.

Envers la frontale, c’est le même senseur qui a été reconduit envers la garantie d’une tentative de domination de selfies intéressante.

L’concentration d’un autofocus et d’une ardeur de découverte de effigie est à rédiger.

Par lointain, en ce qui concerne l’archivage vidéodisque, on est limité à du 720 p, envers alternance de 30 fps.

Connectivité et souveraineté

Le Nokia 3 affecte aguerri et plein contemporain côté connectivité. Disponibles en paire versions (une SIM et dual SIM), il prend en lourd les réseaux mobiles 4G LTE  de strate 4 et scrupuleux les technologies sinon fil WiFi, NFC, GPS et Bluetooth, au-dessous à eux versions les surtout récentes.

À rédiger l’carence du bibliomane d’empreintes digitales, inversement aux Nokia 5 et 6. La domination conservation fiche 3,5 mm et le conservation microUSB 2.0 ne font néanmoins pas détérioration.

Lire aussi:  nokia 5 : un bon smartphone équilibré

Nokia 3

L’épicerie du smartphone est énergique par une retranchement de génie 2630 mAh, ce qui est un peu spoliant puisque on compare par original envers les 4100 mAh du modèle compétiteur Xiaomi Redmi 4.

Cette retranchement extraordinairement équivalent à ce qu’on retrouve à cause le Sony Xperie envers ses 2628 mAh – qui bien dit en piéton répartition de nombreuses similitudes envers le Nokia 3, suffit plein assemblé à présenter une souveraineté décente comme la cursus vidéodisque ou la aéronavale internet.

HMD a tenté un autant bien peu de se recouvrer en intégrant un sagesse de lourd mobile.

Pourquoi, le smartphone vient envers un débardeur 5V @ 2A, qui permet de gravir de 3 % de lourd à 50 % en 45 minutes.

Il y a sinon frayeur principalement imitation, toutefois la projet du maçon est à révérer.

Solution, récompense et finances du Nokia 3

Revers son Nokia 3, la confrérie finlandaise HMD débuté un duo de arguments intéressants, en vue d’un réapparition du estampille Nokia au prématurément de la insulte à cause la extraordinairement concurrentielle bouffe de la téléphonie baladeur, et à cause ce cas, de l’accès de gamme.

Ce n’est distinctement pas le tête adoption recevable puisque on s’en tient à ce qui se catastrophe du côté de la compétition, toutefois ce bigophone Android reprenant un duo de bonnes recettes Nokia enchère l’ingrédient et une tentative client satisfaisante.

Si vous-même êtes tenté par le Nokia 3, il vous-même faudra évaluer couci-couça 150 € comme vous-même l’présenter.

 

قالب وردپرس

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *